OUC: historique, objectifs, enjeux, principes

Historique

Les Olympiades universitaires du CAMES (OUC) ont été créées, dans le but de susciter l’émulation et l’excellence auprès des étudiants de l’espace CAMES, qu’ils soient des institutions d’enseignement supérieur et de recherche, publiques et privées.

L’idée d’organisation des Olympiades scientifiques du CAMES a été émise, pour la première fois en 1988, à Bujumbura, lors de la 5e session du Conseil des Ministres du CAMES, qui adopta la Recommandation n° 3/1988. Le projet s’est concrétisé le 26 avril 2013, à Cotonou au Bénin, avec l’adoption, par la 30e session du Conseil des Ministres de notre Institution commune, de la résolution n° SO-CM/2013-006 portant création et organisation des Olympiades Universitaires par le CAMES (OUC).

Démarré en 2015, le projet des OUC constitue une des activités de l’Axe 6 — « Projets innovants » du Plan Stratégique de Développement (2015 – 2019). Une initiative qui vient en soutien à la recherche, à la promotion de la culture de qualité et à la promotion des valeurs pertinentes que véhicule l’action du CAMES, auprès des étudiants de son espace.

En application de la Résolution sus-évoquée, le Secrétaire Général du CAMES a pris l’Arrêté n° 01/2016/OUC/AA du 22 juillet 2016, qui consacre l’organisation de la phase pilote des olympiades universitaires du CAMES, afin d’en mesurer la faisabilité et d’en tirer les enseignements pour procéder efficacement à une généralisation graduelle, à tout son espace. Cet arrêté précise les objectifs des OUC, les principes et les grandes orientations d’organisation de la compétition, tout en soulignant les enjeux majeurs.

 

Objectifs des OUC

Le projet des Olympiades universitaires du CAMES a pour objectifs de :

  • promouvoir l’excellence universitaire dans les différents domaines disciplinaires des Comités Techniques Spécialisés (CTS) des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) du CAMES ;
  • détecter et valoriser des jeunes talents dans les différents domaines disciplinaires des CTS au sein de l’espace CAMES ;
  • promouvoir le genre, en donnant une opportunité de valoriser la gent féminine inscrite dans les différents domaines en compétition, en particulier dans les sciences, au sein des Institutions d’Enseignement Supérieur et de Recherche (IESR) des États membres du CAMES ;
  • développer le goût de la recherche et du savoir, stimuler des vocations, favoriser l’émergence d’une nouvelle culture d’apprentissage et de recherche dans l’excellence ;
  • faire connaître le CAMES et ses activités, dans les milieux estudiantins et universitaires en Afrique.
  • promouvoir et démocratiser le digital en tant qu’instrument d’apprentissage et d’évaluation car, le mode opératoire de ces olympiades utilise exclusivement (phase nationale) ou en partie (phase internationale) une plateforme numérique.

Enjeux majeurs

Les principaux enjeux des OUC peuvent se décliner brièvement comme suit :

  • faire rayonner la compétition, afin de valoriser l’image du CAMES et des Institutions d’Enseignement Supérieur et de Recherche (IESR), et d’amener les étudiants à une émulation saine ;
  • partager les valeurs cardinales du CAMES avec les étudiants, futurs artisans du monde de demain et composante majeure actuelle et en devenir de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation ;
  • détecter et valoriser les jeunes talents ; conscientiser le public à l’intérêt de la culture de l’excellence et sur la capacité des étudiants à répondre aux défis de développement, par la promotion du Savoir.

Principes

Comme principes, il a été arrêté que pour être candidat aux épreuves des OUC, l’étudiant doit :

  • être inscrit (e) dans un établissement ayant signé un accord de partenariat avec le CAMES ;
  • être inscrit (e) dans un cycle de Master ou de doctorat ;
  • s’inscrire en ligne, via le site web dédié https://olympiades.cames.online/

Les Olympiades universitaires sont organisées de manière bisannuelle.

L’étape ultime de la première édition des OUC s’est déroulée à Ouagadougou, au Burkina Faso du 28 mai au 1er juin 2018, en marge de la 35ème session du Conseil des Ministres, couplée à la célébration du cinquantenaire du CAMES.

L’année 2020 correspond à la deuxième édition  qui se tiendra à Dakar au Sénégal en marge des Comités Consultatifs Interafricains (CCI).